vendredi, janvier 22, 2010

Prétention féminine

De filles qui sont tombées amoureuses d’un mec mauvais? Je connais plein. Je rectifie. De filles qui sont tombées sur un mec qui pourrait les faire souffrir ? Oui je connais plein. Le traiter de mauvais serait trop injuste. Enfin… peut-être que l’intention de nuire n’y est pas !
La constatation est banale. Tout le monde le sait… les mecs trop gentils n’intéressent personne. Ils sont vus comme une conquête trop facile, une compagnie à défaut d’autres plus intéressantes ou encore la consolation d’un cœur blessé qui, dès rétabli, s’en lassera et s’en ira vers de nouvelles blessures.
Mais ce qui m’amuse le plus c’est cette vérité incontestable qui concerne les femmes. Toutes. Sans exception. Toutes les femmes. Et moi en premier. Ce qui m’amuse le plus c’est cette prétention que l’on a, nous les femmes, de croire à chaque fois, et même après que l’on se soit promis de ne plus jamais le faire, qu’on possède le pouvoir de changer un homme. On entend à droite et à gauche que cette homme-là est joueur, menteur, trompeur et traitre, qu’il pourrait nous blesser et nous détruire… oui on le sait. Et c’est comme par une réaction chimique instantanée que l’on se dit, parfois même sans se l’avouer, que nous, nous sommes capables de le changer. Avec une prétention que je n'ai pas normalement avec tous les doutes qui ponctuent ma vie, j’ai tout à coup comme une envie de le “sauver”, de le changer, de le transformer… Avec un instinct féminin de protéger et une naïveté extrême qui n’est pas mienne, je suis sure qu’avec moi il sera différent, amoureux, attentionné, fidèle et gentil.
Pourtant je sais... Oui je sais qu'il n’est pas possible de changer un homme. Ou qui que ce soit. Je le sais et j'essaie de le retenir pour de vrai. Les gens ne changent pas. Ils prétendent pour des intérêts divers et quelconques. Et retournent à leurs racines. Je ne cherche plus à sauver le monde… ni à sauver un homme. Je cherche un produit “fini”.

4 commentaires:

Anonyme a dit…

un mec gentil n'a aucun interet comme tu le dis si bien, ce sont le mecs mauvais qui seduisent...

Essayer de changer un mec mauvais pour en faire un animal domestiqu'e ne sert a rien sinon detruire la source de sa seduction

il est interessant de remarquer que la reciproque est aussi veridique. les filles gentilles sont fades Karen (si je peux me permettre) et il est bien connu que les hommes aiment les salopes ("why men marry bitches").


que faire? nous vivons pour le plaisir mais un plaisir constructif et evolutif. il faut se laisser seduire par ces mecs mauvais et surtout ne pas chercher a les changer...il suffira de savoir devenir par moment une femme mauvaise (pour reprendre ta terminology) pour ainsi preserver la flamme du jeune homme

le couple gagnant est celui qui sera toujours se seduire mutuellement et ainsi contrer l effet nefaste du temps.

la gentillesse viendra par la suite lorsque les 2 partenaires comprendront qu ils sont a jamais faits l un pour l autre.


mr-ps@hotmail.fr

ayat_karen a dit…

je suis tout a fait daccord. Qui es tu ? :)

Anonyme a dit…

un observateur de la vie...(vie) si penible a comprendre mais pourtant si fascinante!

j'ai trouve ton blog tres rafraichissant et me suis permis d'y intervenir

ayat_karen a dit…

Merci :)