lundi, avril 10, 2006

Il avait a choisir entre elle et la societe.

Elle n’était pas déviante. Et a fortiori pas délinquante. Elle n’était même pas excentrique. Elle avait juste refusé ce qu’on lui proposait. Elle ne correspondait à aucune qualification dualiste socialement admise. Elle n’était pas gentille-insignifiante, ni salope-intéressante, elle n’était pas très jolie, mais pas laide non plus… C’était une fille très sincère, mais il fallait la connaître pour le remarquer. C’était une fille très spéciale, mais il ne suffisait de la regarder… Il fallait la connaître. Et pour la connaître, il fallait dépasser un obstacle : la société. Pour certaines raisons, elles étaient incompatibles. Et lui, surtout lui, devait choisir entre elle et la société. Séduit, presque comme tout le monde, par le nombre, et après avoir tant hésité, il opta pour la seconde. La norme était bien plus rassurante. Elle n’était pas déviante. Pas délinquante non plus. Elle était simplement différente. Elle aimait agir, surprendre, sentir. Il était de ceux qui attendent. Mais qu’attendait-il ? Elle ? Non, il l’avait laissée passer…

3 commentaires:

~Chris~ a dit…

et peu etre qu'il se rendrat compt, un jour, a quel point il a eu tord... je ne lui souhaite pas de connaitre ce sentiment d'avoir laissé passé cette chance hors du commun

ayat_karen a dit…

Alors chris, comme ca tu repars en silence sans me prevenir?
Il faudra encore que j'attende ton retour, pour te faire lire ce que j'ecris pendant que tu n'es pas la.
J'espere que tu feras au moins attention a toi... Ca peut etre dur ce que tu fais.
Je t'embrasse.

~Chris~ a dit…

j'espere bien que tu sera la a mon retour...j'ai hate de te liremais n'oublie pas que de toute maniere... d'une facon ou d'une autre...je serai la si tu en a besoin...