dimanche, août 06, 2006

Ecouter les autres parler.


Ecouter les autres parler est sans aucun doute la meilleure façon de déprimer. Par meilleure je veux dire rapide et efficace.
Je vous invite chez moi écouter un con offrir son pronostic sur la durée du voyage. Quel voyage ? Voyons !!
Je vous invite chez moi. Venez, vous écouterez une fille qui ne s’est jamais intéressée à la politique, peut-être parce que comme moi, la politique ne s’est jamais intéressée à elle. Venez l’entendre parler. Elle vous dira que demain, en plus de la rareté de l’essence, on assistera à une coupure permanente d’électricité. Vous la verrez très inquiète aussi. Elle demandera à ses parents, d’un air naïf, à la limite bête, comment ceux-ci ont survécu la précédente guerre sans portable et ordi. Vous ne les entendrez pas répondre que ces objets inutiles n’existaient pas à l’époque. Par manque de patience peut-être. Ou par manque de confiance… en elle.
Je vous invite chez moi, vous verrez quelqu’un qui n’a toujours pas su ce qui se passe. « La guerre ? Ou ça ? ».
Lui, pfff… Lui dit qu’il y aura une guerre civile. Il sirote son thé. Et s’amuse à dire des bêtises. Qu’est-ce qu’il en sait !
Elle… je l’aime bien. Elle me dit d’accélérer à chaque fois qu’on passe sur ou sous un pont. On accélère alors, on hausse un peu la musique… Et on rigole une fois le pont passé.
Si vous etiez venus plus tôt, vous auriez vu 5 personnes, l’une après l’autre, prendre quelques affaires à la hâte, et quitter.
Venez répondre au téléphone. Venez parler aux personnes que j’aime, qui, elles, sont optimistes -heureusement-, mais –malheureusement- très loin aussi.
Venez chez moi. Venez me dire que c’est une question de temps. Venez leur dire d’apprécier la chance qu’ils ont. Venez rire. Venez discuter. Venez puis repartez. Ce ne sont que des paroles. Mais j’en ai marre d’écouter les autres parler.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Il y'a l'épicier du coin qui m’expose les différentes stratégies militaires ... "j'étais dans l’armée, moi monsieur!" rugit il... devant mon rebelle sourire amusé... j'aurais peut être du prendre un regard profondément intéressé... histoire de ne pas le vexer... mais l'absurde m'as toujours fait rire... et les occasions sont tellement rares ces jours ci... il y'a aussi la femme de ménage qui elle, m’explique que la Bible ou le Coran, ou je ne sais quel autre diseur de bonne (ou mauvaise!) aventure avait prédit ce qui se passait actuellement... et que la foudre divine s'abattrait sur « les méchants » pour sauver « les gentils »... pour la suite, veuillez m'en excuser, mais je n'ai pas pu... j'ai explosé de rire... elle ne me parle plus...
Il y'a aussi les politiques, les spécialistes du droit international, des relations internationales, du droit humanitaire et les journalistes qui parasitent les programmes télévisés... Eux sont littéralement comiques... Documents a l'appui, ils se hurlent dessus, s’insultent, s’accusent... s'égorgeraient a la limite... Hilare... ils me rappellent ce document animalier sur les combats nuptiaux des Ourangs Outangs... ou étaient ce des chimpanzés?
Il y'a moi aussi qui fait comme eux souvent, me lançant dans ces analyses qui me dépassent... un véritable gorille acharné... et après je ris parce que j'ai été con...

Les gens parlent... bcp, trop, excessivement, ca leur fait du bien, je crois... quant aux auditeurs, on peut les écouter et déprimer comme on peut les entendre et rigoler... car ils ne savent rien, et nous ne savons rien...au fait, si... nous savons vivre... cette vie si magique... si femme...
Et puis il y'a cette petite fille, refugiée dans cette école avec toute sa famille, qui me décrit sa maison, son jardin et sa poupée... qu'elle a oubliée... « Elle garde la maison » m'affirme t'elle, « elle s'en occupe » ... « je lui ai appris » ... cette petite fille parle... et je souris...

ayat_karen a dit…

Les enfants voient mieux.
"On ne voit bien qu'avec le coeur. L'essentiel est invisible pour les yeux". Antoine de Saint-Exupery