dimanche, mars 06, 2011

Vivre de pêche

Je savais que la marche serait longue.
Parce que c’est dimanche soir. Et il n’y a pas de taxis. Je sais, je sais… je l’ai beaucoup dit. Mais ceci est un peu un prétexte. Pour commencer ce texte.
Comme la marche allait être longue, j’ai préparé mon imagination, pour que celle-ci m’emporte vers mes folies les plus profondes, et me laisse rêver en chanson.
Dans ma tête défile des images et des situations, d’endroits où j’aurais voulu être et surtout… de ce que j’aurais voulu faire. Parce que si plus jeune mon ambition suffisait, maintenant, c’est l’audace qui manquait.
Je vole, je nage, je plane… je rêve de cette vie d’écrivain, d’artiste, de poète que j’aurais voulu avoir.
Je marche encore… mais je n’y pense plus. Le froid m’indiffère. Parce que je suis dans ce monde parfait que je visite pour quitter la terre.
Demain, lundi, le weekend sera fini. Et rien qu’à y penser des crampes me viennent à l’estomac. Non, je n’aime pas ce que je fais.
Quelques semaines plus tôt, mon directeur au bureau a fixé l’objectif à atteindre pour cette année. En banque, ca se traduit par un nombre. Il va falloir que je fasse quelques millions. Alors que pour mon bonheur, souvent, il suffit qu’on me prête un crayon.
Les rêves sont donnés à tout le monde. Mais les rêves s’effacent au fur et à mesure que la vie passe.
Moi aussi, j’avais beaucoup de rêves. Certains se sont envolés alors que je croyais les réaliser. Aujourd’hui il m’en reste quelques uns. Et je me souviens qu’il ne relève que de moi de dessiner mon destin.

2 commentaires:

Paris A la Clé a dit…

"On croit que les rêves, c'est fait pour se réaliser. C'est ça, le problème des rêves : c'est que c'est fait pour être rêvé" (Coluche)

Ton rêve est en cours de réalisation ma puce, I can assure you ! :-)

Bises

ayat_karen a dit…

Merciii ma chérie! :)
Jadore jadore jadore cette citation sur le reve.