lundi, juin 12, 2006

Parleras-tu de moi?

Tu décides de t’en aller. Tu décides de garder une trace. Une lettre qui expliquera peut-être tes silences, tes yeux tristes et ces secrets que tu gardes pour me protéger.
Tu décides de garder un souvenir de toi qui expliquera sans doute pourquoi tu étais là et pourquoi tu décides enfin de partir. Tu expliqueras les incertitudes de ton enfance, ces chagrins que j’ai su lire alors que tu essayais de les dissimuler, tu expliqueras tes peurs, ton envie d’évasion. Tu expliqueras surtout tes silences.
Tu as décidé de partir. Tu as décidé d’écrire pour qu’ils comprennent. Eux qui t’aiment tant mais qui n’ont jamais remarqué que tu pleurais. Tu leur dévoileras ta vraie personnalité et ce que tu avais dans le cœur pendant de longues années.
Tu leur raconteras tes dernières expériences. Tu leurs parleras peut-être de ce qu’on a vécu ensemble, du jour où l’on s’est rencontré, du zinc, du gallery, du 37… Tu leur parleras peut-être de samedi dernier…
Tu t’en vas. Tu écris. Tu racontes. Tu es enfin inspiré. Tu romps le silence. Tu respires. Tu cries. Tu pleures. Tu vis.

Parleras-tu de moi ?

3 commentaires:

~Chris~ a dit…

voila alor la difference entre comprendre et ressentir... je n'ai aucune idée de ce dont tu parle... je n'en comprendrai sans doute jamais la réele profondeur, et pourtant, je peu la ressentir... indéfinissable mais indeniablement présente...

L.M.M a dit…

Je dirais a tout le monde qu'un jour, une femme a fait arreter mon coeur de battre et que cette meme femme m'a fait pleurer. Je ne pourrais jamais, jamais, jamais arreter de l'aimer...

ayat_karen a dit…

Oui... L.T.M
Et toi aussi...
alors a ton tour, tu la fais pleurer...