vendredi, septembre 15, 2006

Le telephone portable.

Pour connaître la vie de quelqu’un, il suffit de se renseigner auprès de son plus fidèle compagnon : le téléphone portable. En effet, celui-ci résume la vie privée, professionnelle et familiale.
Les messages reçus, envoyés, enregistrés, les appels et la liste des contacts en disent long sur une personne. Avec un peu de chance, on peut meme tomber sur quelques photos interessantes. Mais encore faut-il trouver ce précieux objet et en avoir l’accès, en d’autres termes la permission du propriétaire. Aussi, il faut être assez curieux pour le faire.
Cependant, certains pensent – à tort peut-être – pouvoir effacer un bout de vie, une part du passé, rien qu’en appuyant sur quelques-unes des touches de l’appareil. Ils pensent pouvoir oublier cet être qui les a déçus ou cet être aimé rien qu’en effaçant son numéro de la liste. Ils pensent pouvoir recommencer du début, de la case départ, rien qu’en appuyant sur la touche ‘delete’ pour faire disparaître des messages impudiques. Ils pensent pouvoir saisir une seconde chance une fois les preuves effacées.
Mais souvent ce travail s’avère inutile. Parce que les numéros importants, on les connaît par cœur. Parce que les messages ont tellement été lus et relus qu’il est possible de les réécrire à la lettre en quelques secondes et les classer par ordre chronologique. Parce que les appels faits et reçus seront souvent refaits et reçus dans l’avenir.
Nous pouvons certes tout effacer. Mais rien n’efface le passé. Et il faut vivre avec. Ca s’en va de l’écran. Ca reste dans la mémoire. Et sinon, dans le cœur.
Alors on vit et on bouge passivement, on danse d’une façon artificielle, et on parle pour faire du bruit. Mais surtout, on guette un son très particulier, qui annoncera peut-être un appel important ou un message réconfortant. Un message et un appel qui seront peut-être effacés aussitôt. Pour être enregistrés ailleurs.

2 commentaires:

tazmanian a dit…

sorry im not that good in frensh ill do my Commentary in english hope u dont mind.ur right by erasing the number that we love from our cell doesnt mean that we totally forgot about them it just not to read there name by mistake and remember them again and suffer and as for the msgs true that we deleted them,but also they are always remembered and repeated in our mind. maybe escaping is not the only solution for solving our problems take care and keep writting Adib
PS:its 4h30 in the morning i was being able to read all what u wrote

Anonyme a dit…

Tout revient a savoir gerer son passé... on peut garder un message, pour ne pas oublier... tout comme on peut l'effacer pour oublier... mais n'est ce pas la un jeu futile! ce n'est qu'une apparence... au fond, il est bon de s'accepter sans se juger...peut etre meme d'en rire...
je crois qu'un moment viendra, ou l'on oubliera naturellement ce que l'on veut oublier... et l'on on se souviendra spontanément au moment venu de ce que l'on avait peur d'oublier et qui s'etait de notre memoire courte effacé... l'essentiel est de ne pas vivre dans son passé,ni de tenter de le renier.......
de vivre aujourd'hui, de rever demain... car le temps fuit, irréparable...

mais cela est tres difficile, je dois l'admettre!