lundi, septembre 04, 2006

Des passions qu'on chuchote. Ou pas.

On écrit souvent pour parler de nos passions ou de celles des autres. On écrit pour raconter une passion vécue et une autre rêvée. On parle souvent d’une passion imaginée, un luxe qu’on s’offre et qui ressemble au mensonge. On en a tellement envie qu’on se demande pourquoi se refuser un si beau cadeau. Alors on prend comme point de départ un bout de réalité. Et on s’évade dans nos idées pour finir le reste. Ca donne quelque chose de très beau. Trop beau peut-être. Mais pas très vrai.

Plongé dans sa passion, on n’en parle souvent pas. Car on a peur qu’elle s’envole. On la tient comme un enfant égoïste tiendrait un nouveau jouet. On se l’approprie de peur que les autres veuillent la toucher ou y goûter. On la cache de peur qu’elle se fane au soleil. On la garde pour soi car on n’aimerait pas la partager. C’est un bonheur pur qui se suffit à lui-même. C’est un bonheur trop libre qui se détache du monde et qui n’a besoin de rien ni de personne pour exister. Alors on chuchote sa passion à une personne qui pourrait la comprendre. Mais on ne raconte jamais tout. Car le reste est trop passionné. Le reste est irréfléchi, fou, volatile, naïf et stupide.

Une fois la passion passée, on se réveille comme d’un mauvais rêve. On s’en veut trop d’y avoir cru trop fort et d’avoir été sourd et aveugle. Et c’est à ce moment là que les mots viennent la raconter, la chanter, la crier pour tout avouer. Car ce n’est qu’entre une passion et une autre qu’on trouve les phrases pour le dire. Passionné, on est trop occupé pour écrire.

4 commentaires:

riga a dit…

Descartes a écrit : " Passion est passivité de l'âme et activité du corps. " Alors oui, la passion est irréfléchie mais pourrait-on vivre sans passion. La vie serait tellement moins belle si l'on était toujours raisonnable !

Anonyme a dit…

Une passion n'est jamais un luxe mais une realite,une realite qui fait de nous des etres humain,des etres vivants.passiones on devien sourds et aveugles mais malheuseusememt pas aux dires des personnes qui ne comprennent pas cette passion car pas vecue par eux.
a mon humble avis, une passion arrive tres rarement dans une vie,et il faut la vivre a fond car elle en vaut le coup.

Anonyme a dit…

Je ne sais pas si je suis en position de temoigner par le simple fait que j'ai rien vu a la vie encore mais je recopie un passage que j'ai lu:

"J'ai perdu ma passion tres tot, a 21 ans et quelque si on peut dire. Tout le monde m'avait dit a ce moment la que tu as la vie devant toi, lache ton passe. Je leur repondais et j'y reste sur ma reponse: ma passion est l'amour, je suis tombe passionement amoureux d'une femme et enfin de compte on n'aime qu'une seule fois. " CJA

~Chris~ a dit…

est ce que ca veut dire que tu en a perdu une? si c'est le cas, j'en suis desolé pour toi... si ca ne l'est pas, continu d'écrire quand meme, sinon c'est moi qui vais devoir me mettre a ecrire sur une passion perdue ;)