mercredi, novembre 22, 2006

Nos yeux avaient mieux a dire

Une rumeur est une chose racontée à propos de quelqu’un, une histoire qui se répand et se propage en s’intensifiant par un effet « boule de neige ». Elle est normalement négative car les gens trouvent un curieux plaisir à dire du mal d’autrui. Vous entendrez souvent dire « X divorce » et rarement « X se marie » alors qu’il est fort probable qu’il n’est ni question de mariage, ni de divorce et qu’X a juste eu un petit malentendu sans importance avec son mari.
La rumeur a donc pour origine une parole infondée qui se consolide par répétition. A force d’être répétée et transmise, elle acquiert la force de vérité générale. Elle est absorbée par les esprits naïfs, exagérée par les esprits bavards et seulement rejetée par les plus avisés qui soumettent sa crédibilité à une preuve.
Ainsi présentée, la rumeur parait nuisible. Cependant, elle vise souvent les personnes qui intéressent, qui sont le centre d’attention, qui réussissent. Car nul ne jugerait utile de nuire par des paroles menteuses à un anonyme.
La rumeur peut donc être vue d’un angle différent : si l’on parle de toi, c’est que tu es important. D’ailleurs « bad publicity is publicity ». La rumeur est donc la preuve du succès. Elle naît de la volonté de nuire. Mais elle produit l’effet radicalement opposé : elle attire.
On t’avait raconté toutes sortes de sottises à mon sujet. On t’avait raconté ces histoires qui m’amusent. Tu n’as pas voulu les croire. Tu m’as avoué plus tard avoir tout compris au moment où nos yeux se sont croisés. Il a suffi d’un regard. Ce regard fut suivi par un sourire par lequel on s’est tout raconté. Leurs paroles ont tout à coup paru fragiles et pathétiques. Car nos yeux avaient mieux à dire.

2 commentaires:

Nad a dit…

J'ai du mal a croire que la date de ce post est le 22 et pas hier soir! hehe..
xoxo

ayat_karen a dit…

:) hehe
Il a ete ecrit le 22. Il raconte peut-etre une histoire differente, que ma transmise une personne differente. Peut etre qu'il traduit uniquement une pensee eue ce jour-la. Je ne me souviens plus. Jecris "nimporte quoi" quelques fois! :) hehe
Le texte, par sa generalite, est intemporel. Je le considere aussi comme applicable a hier soir. Car ce sont des choses qui se repetent sans cesse et qui provoquent le meme effet a chaque fois...